Le yoga nidra pour entrer en état d’auto hypnose ?

Le yoga est une discipline qui a plusieurs avantages pour le pratiquant, tant sur le plan physique que psychique. Il est composé de plusieurs enchaînements d’exercices et de pratiques respiratoires au nombre desquels figure le Yoga nidra.

Plusieurs yogis désignent le yoga nidra comme un moyen pour entrer en état d’autohypnose. Découvrez dans cet article, ce qu’est le Yoga nidra et s’il est un réel moyen pour entrer en état d’autohypnose.

Le yoga nidra pour entrer en état d’auto hypnose ?

Qu’est-ce que le Yoga nidra ?

Le Yoga nidra est une filiation du Yoga qui combine corps et esprit. C’est une technique puissante et agréable qui permet une parfaite relaxation. Elle est une pratique de méditation réalisée en position allongée et qui permet l’accès de manière consciente à l’inconscient.

C’est le Yoga du sommeil. En effet, il induit le pratiquant dans un état qualifié d’hypnagogique. Il est de ce fait, très similaire à ce qui se passe au cours des séances d’hypnose ou de sophrologie.

Le Yoga nidra relâche le mental et permet d’enrayer l’hyperactivité cérébrale responsable du stress et des troubles anxieux. Cette technique douce est un remède efficace dans le traitement des dépendances ou des phobies.

Cette discipline a été mise au point par Swami Satyananda. Ce dernier est un philosophe et spécialiste en neurophysiologie. Pour créer le Yoga nidra, il a combiné des textes très anciens avec les résultats de ses recherches. Son œuvre a été un succès à cause de son accessibilité.

Comment pratiquer ce type de Yoga ?

La pratique du Yoga nidra est faite en présence d’un maître et peut durer plusieurs heures. Bien avant, il faut disposer de coussins et des couvertures. Le Yoga nidra se fait en position allongée sur le dos ou étant immobile, les yeux fermés.

Le yoga Nidra renferme plusieurs étapes. Il faut d’abord s’installer confortablement dans la posture de la mort dénommée Shavasana et prendre le temps de relaxer le corps et d’éviter le contact entre divers membres du corps.

Ensuite, vient le moment où le pratiquant émet un vœu avant la pratique.

Après cela, il faut faire voyager la conscience dans les différentes parties du corps. À ce niveau, il faudra porter son attention sur les points de contact entre le sol et le corps, les fessiers, les omoplates, les coudes, etc.

Toute l’attention doit aller à l’écoute des bruits externes et des bruits les plus éloignés. Il faut ramener par la suite, la conscience sur le bruissement du souffle.

Choisir une image qui représenterait l’état dans lequel l’on désire être est l’étape suivante. Il faut ensuite se concentrer sur les émotions et sensations que provoquerait une telle visualisation.

Lorsque toutes ces étapes sont réalisées, vous pouvez avant de finir, effectuer un voyage intérieur.

Le Yoga nidra permet-il réellement l’auto-hypnose ?

Il serait fallacieux de considérer le Yoga nidra comme une forme d’hypnose bien qu’il provoque un état de retrait sensoriel. En réalité, ce sont deux sciences différentes.

Pendant le Yoga nidra, le cerveau est toujours éveillé et vous êtes conscient de pratiquer le Yoga. C’est dire que vous n’êtes pas conscient au niveau sensoriel mais vous ne dormez pas. Alors que dans l’hypnose, le cerveau est totalement éteint.

Le but de l’hypnose est d’ouvrir votre esprit à d’éventuelles suggestions, alors que celui du Yoga nidra est de permettre à la conscience de relaxer les différentes énergies dans le corps.

Le Yoga s’apparente à l’auto hypnose parce qu’ils débutent de la même manière mais l’objectif diffère.

Il serait donc peu correct d’affirmer que le Yoga nidra permet d’entrer dans un état d’autohypnose.