Comment respirer profondément pour se détendre ?

Les crises d’angoisses, l’hypertension, le stress et même l’anxiété sont autant d’émotions et de maux qui peuvent accabler l’homme à un certain moment. S’ils sont inoffensifs au départ, ils peuvent devenir de véritables dangers s’ils ne sont pas traités à temps.

Le meilleur moyen et le plus simple pour se détendre est la respiration profonde. Comment s’y prendre pour respirer profondément ? Découvrez quelques exercices dans cet article.

Comment respirer profondément pour se détendre ?

Se détendre par une respiration profonde alternée

La respiration alternée est un exercice provenant du yoga pranayama. La détente étant d’abord un apaisement mental, la respiration alternée consiste à calmer et équilibrer les deux régions de votre cerveau.

Pour y parvenir, vous devez commencer par adopter la posture idéale et confortable qu’est la posture en tailleur. Ensuite, inspirez lentement jusqu’à atteindre le niveau maximal.

Dès qu’il est atteint, bouchez votre narine droite à l’aide de votre pouce gauche. Commencez alors à expirer lentement par la narine gauche. Dès que vous avez évacué l’air, bouchez votre narine gauche à l’aide de votre pouce droit et expirez lentement par la narine droite.

Reprenez l’opération jusqu’à vous détendre complètement. La respiration alternée est pratique pour gérer les moments de troubles. Elle est aussi conseillée lorsque l’heure du sommeil s’approche.

La relaxation progressive par le nez

C’est sans doute le meilleur moyen pour respirer profondément. En effet, la respiration normale se fait par le nez. Dès lors que vous commencez à respirer la bouche ouverte, il y a de souci à se faire.

Avant tout, assurez-vous que vos deux narines sont libres et débouchées. Pour en être certain, mouchez-vous trois fois. Après cette étape, expirez et videz vos poumons d’air.

Tout en maintenant votre bouche bien fermée, inspirez aussi lentement que possible par le nez. Le mouvement doit être réalisé du bas vers le haut. Sans forcer, remplissez suffisamment vos poumons d’air.

Dès que vous avez fait le plein d’air par le nez, coupez votre souffle pendant 2 à 3 secondes. Ensuite, commencez à expirer lentement sans relâcher bruyamment.

Expirez lentement jusqu’à vider à nouveau vos poumons d’air. Répétez l’opération jusqu’à la relaxation complète.

Chaque fois que le besoin se fera ressentir, reprenez cet exercice. Tous les muscles de votre corps sont ainsi apaisés. La première fois peut paraître difficile, mais tout est une question d’adaptations. En reprenant plus souvent, vous finirez par vous y habituer.

La respiration abdominale

Tout aussi efficace que les deux premières, la respiration abdominale a la propriété de détendre vos muscles, mais aussi de combattre l’hypertension.

Toute position est bonne pour réaliser cet exercice, mais il est toujours mieux d’adopter la position classique de la méditation. Asseyez-vous donc en tailleur puis posez votre main gauche sur votre ventre et votre main droite sur votre poitrine.

Fermez votre bouche et inspirez profondément et calmement par le nez. Pour cet exercice, vous devez parvenir à libérer votre cage thoracique et votre diaphragme.

Vous devez sentir l’air vous pénétrer. Dès que vous avez atteint le seuil d’inspiration, expirez tout doucement par le nez. L’exercice doit être évidemment répété plusieurs fois.

Cet exercice est surtout conseillé pour se détendre et combattre le stress et l’anxiété liées aux examens ou aux concours. Vous devez le pratiquer au moins durant 10 minutes par jour.

En conclusion, le souffle est un élément primordial pour l’équilibre du corps. Très souvent négligée, la respiration profonde est une technique efficace permettant de se détendre et d’être en harmonie avec soi-même. N’oubliez pas de bien vous hydrater !