Comment respirer quand on fait une crise d’asthme ?

Pouvoir respirer convenablement est un principe naturel de survie.

Lorsqu’il survient des entraves à ce processus, il est important de savoir comment bien réagir.

Plusieurs maladies peuvent vous empêcher de réaliser cet exercice souvent banalisé.

Comment respirer quand on fait une crise d’asthme

L’asthme en est un exemple palpable.

Dès lors, pour éviter le pire, il est indispensable de savoir comment respirer quand on fait une crise d’asthme.

L’asthme et ses caractéristiques

Pour les asthmatiques, savoir quels sont les facteurs déclencheurs des crises est l’une des étapes essentielles pour avoir une meilleure respiration.

Il convient donc d’en apprendre davantage à la fois sur l’asthme ainsi que sur les facteurs qui en sont à l’origine.

Présentation de l’asthme

Par définition, l’asthme désigne une maladie respiratoire.

Elle se manifeste en l’occurrence par des spasmes des muscles de la paroi des voies respiratoires.

Cela entraîne un rétrécissement desdites parois ; d’où les difficultés respiratoires qui sont observables.

Cette maladie qui affecte bon nombre de personnes a pour conséquence immédiate soit la gêne respiratoire sifflante ou la dyspnée.

Cette dernière se traduit notamment par :

  • l’inflammation des bronches;
  • la contraction des muscles autour des bronches;
  • ou la formation de mucus réduisant l’espace pour le passage d’air.

Une telle maladie ne survient pas en général sans des facteurs déclencheurs.

Les facteurs déclencheurs de l’asthme

Il existe une pléiade de facteurs qui peuvent être à l’origine d’une crise d’asthme.

Ils restent toutefois variables d’un malade à un autre.

Il y a en guise d’illustration :

  • les allergies (fortes odeurs, poils d’animaux, voire certains aliments);
  • la consommation de tabac,
  • l’accumulation de stress,
  • les activités physiques trop intenses;
  • les infections par des virus respiratoires;
  • ou l’utilisation de certains médicaments non prescrits.

Face à ces éléments, il importe de savoir comment respirer lorsque survient une crise d’asthme.

Comment respirer pendant une crise d’asthme?

Quelle attitude adopter?

La plupart du temps, lorsque surviennent les crises, les asthmatiques ont le réflexe d’utiliser des broncho-dilatateurs de courte durée d’action ou BDCA.

Ils permettent d’aérer les bronches en quelques instants et apportent un soulagement rapide au malade.

Toutefois, ces médicaments d’urgence sont, comme leur nom l’indique, à utiliser uniquement en cas d’urgence.

En effet, un usage répété et fréquent de ces médicaments pourrait à la longue habituer l’organisme qui en deviendrait par la suite dépendant.

L’effet immédiat serait alors un sentiment de panique et de stress qui, comme cela a été mentionné, favorise les crises d’asthme.

En plus de cela, il faut noter que ces médicaments d’urgence ne soignent pas l’inflammation des bronches.

Il importe donc d’adopter en premier lieu, même en l’absence de crises, des gestes naturels.

Pour en savoir davantage, trouver plus d’infos sur e-sante.fr.

Pour faire face à une crise d’asthme avec des symptômes persistants, la meilleure des attitudes consiste à appeler un médecin en urgence.

Néanmoins, il est recommandé d’aérer les voies respiratoires ainsi que de garder son sang-froid.

Au niveau de la posture, vous pouvez vous assoir droit pour faciliter l’ouverture des voies respiratoires ainsi que la circulation de l’air dans les poumons.

De plus, il ne faut surtout pas paniquer, car cela peut aggraver les symptômes.

Fort heureusement, il y a des exercices de respiration qui permettent de mieux se sentir.

Par exemple, inspirez par le nez, ensuite expirez deux fois moins vite en maintenant vos lèvres pincées.

Après cela, inspirez par le nez en mettant vos mains sur le ventre.

Pour finir, détendez le cou ainsi que vos épaules en expirant très lentement.

Les gestes d’urgence qui sauvent

Il existe aussi certains gestes d’urgence pour aider une personne en détresse respiratoire.

Vous pouvez entre autres :

  • rassurez la victime, car l’angoisse ne peut qu’aggraver la crise;
  • placez la victime dans la position où elle se sent le mieux;
  • recommandez-lui de respirer lentement et profondément;
  • vérifiez si la victime a un médicament;
  • ou contactez un médecin.

Il s’agit de dispositions qui permettent de venir en aide à une personne en détresse.

Pour conclure, pendant une crise d’asthme, il faut surtout éviter de paniquer et contrôler sa respiration.

Pour cela, des exercices réguliers de respiration peuvent être fort utiles.

Le cas échéant, utiliser un inhalateur s’il y en a à portée de main.

Si cela ne suffit pas, il faudra consulter en urgence un médecin.


Articles connexes :

Comment soulager Parkinson grâce au Yoga ?

Comment contrôler l’incontinence urinaire grâce au Yoga ?